Historique

Le terme "CONFRÉRIE" est apparu au XIIIème siècle pour exprimer une réunion d'individus unis par un lien quelconque et cette appellation a conservé durant plusieurs siècles une connotation moyenâgeuse pour devenir folklorique au XIXème siècle.

Au début des années 1970, l'essor du phénomène de la télévision a provoqué une modification des relations humaines dans un mouvement de régression progressive pour faire place à l'individualisme et au repli sur soi-même. De ce fait, les échanges oraux d'informations, d'expériences, de traditions se sont réduits aussi bien au cœur des familles qu'au niveau des villages ou des quartiers.

Cette évolution a inquiété de nombreuses personnes qui, pour contrer ce processus, se sont rassemblées dans des associations autour d'un lien commun tel que la philanthropie pour les Services Clubs ou la tradition gastronomique et culturelle du terroir pour les confréries gastronomiques.

Porter au loin le renom de leur cité, maintenir et raviver les traditions de la vie quotidienne mais aussi tisser des liens d'amitiés avec celles et ceux qui ont des aspirations similaires sont les moteurs essentiels du mouvement confrérique.